Home » Economy and Investment

Des accords de Kyoto au Salon Pollutec de Lyon de Décembre 2014, l’énergie renouvelable pour tous reste le grand pari de notre ère. M. Dangba Bruno Toutoukpe, Ingénieur et fondateur d’Ivoire W3E (une entreprise d’énergie renouvelable basée en Côte d’Ivoire et en Grande Bretagne) parle à The Bridge Magazine de l’avenir de l’énergie renouvelable en Afrique et dans le reste du monde.

27 January 2015 3,229 views No Comment
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
L’énergie renouvelable est le zeitgeist: Salon Pollutec de Lyon en France, du 2 au 5 Décembre 2014. The Bridge MAG. Image

L’énergie renouvelable est le zeitgeist: Salon Pollutec de Lyon en France, du 2 au 5 Décembre 2014. The Bridge MAG. Image

Démarrer l’année avec plus de concret et plein d’énergie nouvelle reste au cœur  des grandes résolutions de  2015, surtout lorsqu’il s’agit d’énergie renouvelable.

L’énergie renouvelable est le zeitgeist: c’est dans cet esprit que se tenait récemment à Lyon en  France, du 2 au 5 Décembre 2014, le Salon International Pollutec  des  Equipements, des Technologies et Services de l’Environnement.

Pour mieux  mettre en relief les  opportunités d’investissements qu’offre le continent africain  dans ce secteur en pleine expansion,  la Côte d’Ivoire était le pays invité d’honneur.

La ministre de l'Ecologie de l'Énergie et du Développement de France Mme Ségolène ROYAL inaugurait le Salon Pollutec de Lyon. The Bridge MAG. Image

La ministre de l’Ecologie de l’Énergie et du Développement de France Mme Ségolène ROYAL inaugurait le Salon Pollutec de Lyon. The Bridge MAG. Image

Lors de son allocution, la ministre de l’Ecologie  de l’Énergie et du Développement durable qui  inaugurait  le salon a énoncé  le projet  de loi   relatif à la ‘transition énergétique pour la croissance verte’. Le projet de loi de  Mme Ségolène ROYAL, se résume  comme suit :

 ‘‘Diviser par deux la consommation énergétique finale de la France d’ici 2050. Avec une étape déjà programmée à mi-parcours : avoir déjà réduit notre consommation de 20% en 2030.’’

De l’autre côté de la Manche, la Grande-Bretagne donne un  essor important à l’énergie verte: 50 millions de livres sterling (soit 75 millions d’euros), la somme que  le ministère britannique du commerce et de l’industrie entend investir  dans l’énergie renouvelable d’origine marine.

La Grande-Bretagne s’apprête aussi  à lancer le plus grand parc éolien off-shore au monde, en se donnant un défi sans précédent : les énergies renouvelables doivent avoir dépassé le nucléaire en matière de puissance avant 2018.

Ivoire W3E. L’entreprise spécialisée dans l’ingénierie de l’Eau, l’Energie et les NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication) The Bridge MAG. Image


Ivoire W3E. L’entreprise spécialisée dans l’ingénierie de l’Eau, l’Energie et les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) The Bridge MAG. Image

‘‘Energie propre pour tous’’ tel est le slogan de  l’entreprise  spécialisée dans l’ingénierie de l’Eau, l’Energie et les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) : Ivoire W3E.

  • Définition et importance des énergies renouvelables

Mais qu’entend-t-on par énergies  renouvelables ? Comme son nom l’indique, il s’agit de sources d’énergies  qui se renouvellent et ne s’épuiseront donc jamais à l’échelle du temps humain.

Les énergies renouvelables sont des énergies primaires inépuisables, car issues directement de phénomènes naturels, réguliers ou constants, liés à l’énergie du soleil, de la terre ou de la gravitation. Les énergies renouvelables sont également plus

« propres » puisqu’émettant moins d’émissions de CO2, moins de pollutions que les énergies issues de sources fossiles.

Les principales énergies renouvelables sont : hydroélectrique, éolienne, solaire,  hydraulique, géothermique, marine et la biomasse.

Contrairement aux ‘énergies propres’  les sources non renouvelables sont les énergies fossiles comme le pétrole, le charbon et le gaz dont les gisements limités peuvent être épuisés.

Pour ce qui est de leur utilité

Le développement des énergies renouvelables apparaît comme le meilleur moyen :

– De satisfaire les besoins en énergie de la planète  qui pourraient augmenter de 50% ou plus d’ici 2030 selon les statistiques.

 – D’atteindre une plus grande indépendance énergétique :

Les énergies primaires produisant   l’électricité telle que le charbon, le gaz et le pétrole se raréfient  et leurs prix crèvent le plafond. A contrario, les énergies renouvelables dépendent de ressources abondantes, directement accessibles sur notre territoire : soleil, vent, eau, bois, biomasse, chaleur de la terre. Elles assurent un approvisionnement sûr et intemporel.

– De protéger la santé

– De lutter contre le changement climatique :

Elles sont une alternative efficace et saine aux  énergies d’origine fossile fortement émettrices en gaz à effet de serre, responsable du changement climatique.

– De créer de nouvelles filières professionnelles et des emplois  tout en favorisant l’émergence de nouvelles filières industrielles et technologiques

Le développement des énergies renouvelables entraîne la création d’emplois décentralisés non délocalisables.

La présence de la Côte d'Ivoire au Salon de Lyon n’était pas un fait du hasard. Ce pays d’Afrique de l’Ouest  est le  nouveau joyau dans  l’évolution  de l’économie  mondiale. The Bridge MAG. Image

La présence de la Côte d’Ivoire au Salon de Lyon n’était pas un fait du hasard. Ce pays d’Afrique de l’Ouest est le nouveau joyau dans l’évolution de l’économie mondiale. The Bridge MAG. Image

La présence de la Côte d’Ivoire au Salon de Lyon à travers un stand institutionnel porté par le Ministère de l’environnement, de la salubrité et du développement durable n’était pas un fait du hasard.

La situation géographique de la Côte d’Ivoire et son énorme potentiel de  produire l’énergie renouvelable fait de ce pays d’Afrique de l’Ouest  le  nouveau joyau dans  l’évolution  de l’économie  mondiale.

Ses grands espaces et son ensoleillement quasi permanent sont primordiaux pour l’installation des centrales solaires.  

Selon une étude de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (l ’UEMOA)

et  la Direction des Energies Nouvelles et Renouvelables de Côte d’Ivoire,

‘‘La Côte d’Ivoire dispose des gisements solaire,  éolien et biomasse  peu exploités.

Sa situation géographique lui fait bénéficier d’un ensoleillement quasi-permanent d’environ 6 heures par jour et d’une énergie totale moyenne d’environ 4 à 5 KWh par m2 en un jour’’.

Sa production en énergies renouvelables pourrait non seulement permettre à la Côte d’Ivoire de s’auto suffire,  mais aussi assurer la fourniture d’électricité aux pays de la sous-région avec lesquels elle est  interconnectée.

Protéger la biosphère reste l’une des grandes préoccupations  de notre ère.  En précisant les modalités de mise en œuvre  de la Convention de l’ONU sur le climat, le protocole de Kyoto (1997,  Japon) a posé les bases de l’action internationale en matière de lutte contre le changement climatique.

Dans le même esprit, les Accords de Durban (2001, en Afrique du Sud)    décident qu’à partir de 2020, tous les pays, quel que soit leur niveau de développement, doivent faire face de manière urgente à la menace grave et potentiellement irréversible des changements climatiques ,en prenant les engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

Selon un rapport publié récemment par l’Agence Internationale pour les Energies Renouvelables (IRENA),  l ’Afrique possède le potentiel et la capacité pour faire des énergies renouvelables le principal moteur de sa  croissance économique.

  • Du rêve à  la réalité.

Les  problèmes  d’électricité, d’eau et de salubrité en Afrique restent un problème majeur de développement.

Le développement des énergies renouvelable en Afrique pourrait permettre aux populations et gouvernements de passer du rêve à la réalité en résolvant d’énormes problèmes d’insécurité, de santé et de salubrité.  

Les coupures intempestives d’électricité dans les hôpitaux et cliniques,  certains lieux de services, restent un problème d’insécurité  énergétique  crucial en Afrique, véritable frein au développement.

– Sécurité et santé,- 

Malgré  les ressources énergétiques dont regorge l’Afrique  le continent  reste celui qui consomme le moins  d’énergie par habitant au monde. Selon les statistiques,

L’Afrique abrite 80% du  1,5 milliard de personnes vivant sans électricité dans le monde.

Un africain sur quatre a accès aux sources d’énergie comme l’électricité. Ces problèmes d’insécurité énergétique en Afrique risquent, selon certains experts, de s’aggraver si les gouvernements  ne sont pas prompts à  l’intégrer dans leur stratégie de développement.

  • Energie Renouvelable et géopolitique de la paix.

Pour certains, trouver une corrélation entre énergie renouvelable  et paix serait du bavardage, pourtant pas :

La géopolitique du pétrole.  Le pétrole est une matière hautement stratégique, fréquemment associé aux affrontements internationaux depuis le début du XXe siècle. Le Proche et le Moyen-Orient ont été un des foyers  de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale  pour la délicate question des hydrocarbures.

Avec près des 2/3 des réserves pétrolières mondiales estimées et 40% des réserves gazières connues, le Moyen-Orient est devenu un lieu fondamental de production couvrant une part essentielle des besoins énergétiques mondiaux. Depuis la découverte des premiers gisements en Perse (actuel Iran) en 1908, le contrôle de ces ressources est devenu essentiel pour les grandes puissances et une arme stratégique pour les pays producteurs.

Pourtant, avec  l’expansion des énergies alternatives,  les grandes puissances auront moins recours aux pressions militaires et/ou économiques pour avoir accès à ces ressources et par ricochet, il y  aurait plus de stabilité

Les énergies renouvelables comme l’éolienne constituent aujourd’hui un atout dans la lutte contre les délestages électriques. La question de l’environnement apparaît  presque  primordiale et transversale.

M. Bruno Dangba  TOUTOUKPE,  fondateur d’Ivoire W3E, en compagnie d ’une des 2300 exposants de la foire .The Bridge MAG. Image

M. Bruno Dangba TOUTOUKPE, fondateur d’Ivoire W3E, en compagnie d ’une des 2300 exposants de la foire .The Bridge MAG. Image

M. Dangba Bruno Toutoukpe, Ingénieur Energéticien et Développement Durable, fondateur d’entreprise,  parle  à The Bridge Magazine,  de son entreprise, de l’avenir de l’énergie éolienne  en Côte d’Ivoire,  en Afrique et dans le reste du monde.

  1. Vous faites non seulement un métier   dit du numérique, un  métier de rêve,   mais aussi vous êtes fondateur d’une entreprise  d’énergie renouvelable, un secteur en pleine expansion. Parlez-nous  d’Ivoire W3E.

Créée  en 2012  et constituée d’une équipe de 3 associés fondateurs, des ingénieurs et des techniciens aux  compétences pluridisciplinaires, Ivoire W3E est une entreprise  basée à Abidjan en Côte d’Ivoire avec une filiale à Londres en Grande Bretagne.

Ivoire W3E  est une  entreprise spécialisée dans l’ingénierie de l’Eau, l’Energie et les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication).

Elle a pour mission d’apporter aux  populations ivoiriennes  et de  la sous-région, des solutions innovantes,  adaptées à leur condition de vie pour une protection durable  de l’environnement.

  1. Pourquoi W3E ?  Est-ce une formule chimique ?

W3E est une abréviation anglaise: Water & Electrical Energy Engineering, en français,   l’Ingénierie de l’Eau et de l’Energie Electrique’’. C’est par la suite que nous avons ajouté le   concept des NTIC, (subdivision de l’énergie électrique, petits courants ou électronique pour l’informatique)

  1.  Vous faisiez partie  de la délégation officielle ivoirienne  accompagnant le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable,  au 26eme Salon  des  Equipements, des Technologies et Services de l’Environnement de Lyon POLLUTEC de décembre 2014.   Vos impressions en tant que professionnel, en matière d’opportunités, d’ouverture, de partenariat.

C’était un honneur de faire partie de l’équipe et  d’être la seule entreprise d’énergie renouvelable à qui l’on a confié l’animation du secteur de l’énergie au stand institutionnel de la Côte d’Ivoire.  Ivoire W3E a saisi cette  opportunité pour mettre  en exergue son expertise afin d’attirer  les investisseurs en  Côte d’Ivoire.

Ce salon de  transition énergétique était une opportunité pour l’Afrique d’échanger  avec des partenaires commerciaux et technologiques  y participant, des opérateurs européens et le reste du monde.

Le Salon était plutôt enrichissant. La Côte d’Ivoire a trouvé des partenaires pour ses 60 projets représentant des investissements évalués à 1 350 millions d’euros.

Cinq  secteurs  étaient représentés au  stand ivoirien (Eau/assainissement, énergie, changement climatique, déchets, air, écotourisme) 

  1. Réchauffement global de la Terre où déchets nucléaires semblent être le dilemme de l’ère moderne ; qu’en pensez-vous ?

Les phénomènes naturels, comme la variation de l’activité solaire ou les éruptions volcaniques, ont bel et bien une incidence sur les changements climatiques mais leur effet s’avère minime par rapport aux conséquences de la hausse des concentrations en CO2.

Le développement économique et l’épanouissement  de chacun riment avec la pollution, dégradation  de l’environnement (des sols, des eaux et du paysage).

La déforestation,  le fonctionnement des usines, l’utilisation des transports aériens, terrestres, ferroviaires  et maritimes, entrainent une forte production   du dioxyde de carbone,  d’où le dérèglement climatique. Cependant demander à chacun  de  réduire ou stopper  ses activités  serait peine perdue.

Pourtant, avec l’information, la culture, les lois, on peut réussir à sensibiliser,  éduquer et  discipliner les populations du monde entier. Ceci pourrait  éventuellement amener chacun  à placer  les intérêts de la planète avant les siens pour l’intérêt de tous.

Cette initiative a déjà commencé avec le protocole de Kyoto, qui  reste très contraignant pour les pays développés et leurs industries  fonctionnant à base de pétrole  et polluant l’air.

Nous pensons qu’en développant les  énergies renouvelables on pourrait non seulement empêcher une augmentation de la température ambiante de 6°C d’ici la fin du siècle  mais  réduire sensiblement la dégradation de la nature.

  1. Le délestage électrique (qui consiste à supprimer l’alimentation d’un groupe d’appareils ou de clients afin d’éviter la saturation de l’alimentation électrique) est-il l’une des expertises d’Ivoire W3E ?

Effectivement l’une des expertises d’Ivoire W3E  est de mettre sa clientèle à l’abri du délestage électrique en lui proposant des solutions innovantes et adéquates, allant des installations photovoltaïques aux kits solaires à des prix compétitifs.

Pour les installations photovoltaïques deux types sont proposés :

  • l’installation hors-réseau ou autonome, qui consiste à produire son électricité grâce à l’énergie solaire (site isolé)
  • l’installation connectée au réseau ou non-isolée. Dans ce cas l’électricité produite est injectée dans le réseau électrique.

Soit l’énergie est directement consommée, ce qui réduit le flux d’énergie apporté par la société de production nationale, ce qui permet ainsi de réduire mensuellement la facture d’électricité, c’est le cas des systèmes  ‘‘plug &store’’

Ou alors l’énergie produite est vendue à la société de production nationale  qui la revend à  son  tour. Pour les kits solaires nous proposons des petits systèmes d’énergie solaire transportables allant de 60Wh à 1440Wh, capables d’alimenter des appareils en courant continu ou alternatif.

  1. Parlez-nous de vos produits (expliquer comment le système

  ‘‘Plug &store’’ peut être utilisé  dans les régions ayant des problèmes de délestages,  pour garantir une alimentation sans interruption…)

Le  ‘’Plug & Store’’ ou ‘’Plug & Hybrid Power’’  est l’un de nos  produits très sollicités dans  les ​cliniques et/ ou les hôpitaux. C’est une solution pour les zones connectées au réseau électrique.

Dans les régions ayant des problèmes de délestages, le système Plug & Store peut garantir une alimentation sans interruption. Généralement, pendant la consommation du courant électrique, le système Plug & Store emmagasine également de l’énergie supplémentaire dans sa batterie.

En cas de coupure de courant, tous les appareils connectés au système Hybride continuent d’être alimentés sans interruption. Lorsque le courant est de nouveau rétabli par le fournisseur d’énergie, le système cède automatiquement l’approvisionnement de l’énergie au réseau et se remet à recharger sa batterie.

  1. Parlez-nous du potentiel de la côte d’Ivoire en particulier et de l’Afrique en général en  matière d’énergie renouvelable 

L’Afrique en général et la  Côte d’Ivoire en particulier sont  en plein essor  économique. Pour qu’une telle  croissance soit durable,  elle requiert un  investissement  robuste dans le secteur de l’énergie. L’Afrique dispose de vastes sources d’énergies fossiles et renouvelables mais  20% seulement de sa population  ont  un accès direct à l’électricité.

Pourtant, le soleil y est abondant et pourrait  fournir  une énergie naturelle, propre  et gratuite. Il est donc urgent pour les gouvernements africains de  développer le secteur et rendre  l’énergie solaire accessible à tous, surtout que le coût d’une installation d’énergie solaire  est très  élevé.

Sur le plan social, l’accès à l’électricité favorise l’accès  à l’eau, aux télécommunications, à l’éducation, à la santé, reconnues comme essentielles dans le cadre des Objectifs du Millénaire.

  1. Pour vous reprendre, ‘Pour une installation d’énergie électrique en site isolé, Ivoire W3E vous offre des solutions technologiques et à des prix compétitifs’ Quel est le prix standard ? Quels sont vos  prix ?

Les prix d’une installation d’énergie électrique en site isolé diffèrent d’un Etat à un autre et du système choisi (éolienne, photovoltaïque, biomasse …). En Côte d’Ivoire les systèmes d’énergies renouvelables viennent de l’extérieur.

Le coût total pour la fourniture et la pose d’une installation de panneaux solaires photovoltaïques peut varier suivant les équipements mis en œuvre, les garanties proposées et des difficultés de l’installation de panneaux solaires en toiture. Il faut compter entre 7.000.000 fcfa TTC et 8.000.000 fcfa TTC pour une installation de panneaux solaires en site isolé de 3 KWC en 2015.

Ivoire W3E offre des prix compétitifs et propose même des solutions de kits portables à des coûts très bas.

  1. A quels différents secteurs  de  développement des installations d’énergie renouvelable peuvent-elles profiter  le plus ?

Les installations d’énergie renouvelable sont utiles à tous les niveaux. Ce qu’il faudrait surtout, c’est de limiter au maximum  les émissions des gaz à effet de serre. Néanmoins, le  développement des énergies renouvelables profiterait plus aux villages et  permettrait d’améliorer la qualité de vie paysanne.

  1. Quels types d’appareils un système d’énergie solaire et un système d’énergie hors-réseau ou autonomes sont capables d’alimenter ?

Tous les appareils électriques en courant continu ou alternatif peuvent être alimentés par les installations photovoltaïques à une condition : la puissance de l’ensemble des appareils alimentés doit être inférieure à celle proposée à la sortie du système solaire.

  1. Croyez-vous au miracle d’Asie du Sud- Est ? Peut-on avoir le même miracle en Afrique subsaharienne avec le développement d’énergie renouvelable ? 

Bien sûr que nous y croyons. Il suffit seulement de s’y investir pour y arriver. L’Afrique regorge de ressources naturelles  incommensurables  (rayons solaires, vent,  fleuves…). S’investir dans  le domaine des énergies renouvelables permettrait au continent  d’atteindre une plus grande indépendance énergétique.

L’objectif d’Ivoire W3E est de mettre  ses services à la disposition des villages et zones isolées  par le biais du gouvernement.

  1. Vous êtes professionnel dans le domaine ; quel est votre parcours estudiantin, ou universitaire et celui de vos cofondateurs ?

 Les membres fondateurs :

  • TOUTOUKPE Dangba Bruno :

Fondateur d’Ivoire  W3E.

Ingénieur en Electrotechnique et spécialiste en Energies Renouvelables, formé à l’INSET (Institut Nationale Supérieure de l’Enseignement Technique) de Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, et à la FH (Université des sciences Appliquées) de Frankfurt et à la TU (Université de technologie) de Darmstadt en Allemagne.

  • AKOMIAN Akandan Serge :

Co-Fondateur d’Ivoire  W3E.

Ingénieur électrotechnique. Spécialiste en Télécommunications. Après une maitrise en Physique à l’Université d’Abidjan en Côte d’Ivoire ensuite  formé à la FH (Université des sciences Appliquées) de Frankfurt en Allemagne.

  • Mme MOHAMED Zainab :

Co-Fondatrice  d’Ivoire  W3E.       

Ingénieur Comptable & Marketing . Spécialiste commerciale et gestion d’entreprise, a été formée à ISG-YÖH (Institut Supérieur de Gestion –YÖH) en Côte d’Ivoire.

  1. Avez-vous des loisirs? Votre sport préféré.

Mes loisirs sont le football, la natation, le basketball et le jeu de l’awalé.

L’awalé est un jeu traditionnel très prisé par les paysans ivoiriens.

  1. Quels sont les différents types d’énergies renouvelables dans lesquels Ivoire W3E est spécialisée ? (Les principales énergies renouvelables sont : hydroélectrique, éolienne, biomasse, solaire,  géothermie, marine)

Ivoire W3E est spécialisée dans l’énergie solaire, l’énergie éolienne, la biomasse et petites hydroélectricités. 

  1. La Côte D’ivoire connait un boom économique incommensurable dans tous les secteurs après la guerre :

(Habitat, Tourisme, Agriculture, ….). L’un des témoignages forts étant la relocalisation  de la BAD (Banque Africaine De Développement) en Côte d’Ivoire, son siège d’origine.  La  BAD avait  été placé pendant 11 ans  à Tunis-  Tunisie  – pour des raisons de sécurité  lorsque le pays passait une période de turbulence et d’instabilité politique.

 Quelle est la position de  la  Côte d’Ivoire  pour ce qui est de la production et de la consommation d’énergies renouvelable ?

Par manque d’investissements et de techniciens professionnels en la matière, la production et le taux d’utilisation des énergies renouvelables sont quasi-inexistants en Côte d’Ivoire. Ceci a incité les  autorités à réorganiser la  politique énergétique ivoirienne afin de faire passer le taux de  consommation à 5% en 2015.

Cependant cette situation s’empire avec le monopole  de la distribution de l’énergie au niveau national par une seule entreprise   Ivoirienne d’électricité. Il y a de l’espoir : puisque les cadres  législatifs et juridiques sont en train d’être mis en place pour libérer le marché de l’énergie  en Côte d’Ivoire.

16 .Pourquoi développer les énergies renouvelables  devient de première importance en Côte d’Ivoire, en Afrique et dans le monde en général ?

L’énergie renouvelable est le meilleur moyen de satisfaire les besoins en énergie de la planète, de lutter contre le changement climatique, car elle émet moins de gaz à effet de serre. Pour la  croissance économique d’un Etat, la maitrise de l’énergie est primordiale. Pour donc atteindre une plus grande indépendance énergétique et éviter au maximum les  énergies fossiles polluantes il faudrait  orienter sa politique énergétique vers les énergies vertes.  Celle-ci permet de faire face aux problèmes du chômage par la création d’emplois et de nouvelles filières professionnelles.

Le fondateur d’Ivoire W3E, en compagnie la délégation officielle ivoirienne accompagnant le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, au Salon POLLUTEC de Lyon 2014 . The Bridge MAG. image

Le fondateur d’Ivoire W3E, en compagnie la délégation officielle ivoirienne accompagnant le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, au Salon POLLUTEC de Lyon 2014 . The Bridge MAG. image

17.  Quelles sont les actions de l’Etat ivoirien pour développer les énergies renouvelables?   Quelles sont les mesures d’accompagnements ? Quelle est l’attitude des banques et institutions financières  sur place en matière d’actions d’encouragement et d’entreprenariat ?  

Le gouvernement ivoirien, soucieux de réduire la pauvreté s’est livré  à une politique d’électrification de grande envergure. Cependant bien qu’ayant une capacité énorme de production d’énergie, elle n’arrive pas à couvrir la totalité du pays à cause du manque d’infrastructure électrique. Ainsi pour palier à cela elle a eu besoin de recourir aux énergies renouvelables pour desservir les zones isolées.

Le  gouvernement ouvre de plus en plus le marché de l’énergie à des producteurs indépendants d’électricité en mettant en place une politique de flexibilité :

 Avantages fiscaux et  accords d’achat d’électricité standardisés. Pour atteindre ses ambitions, la Côte d’Ivoire participe à des colloques, Salons internationaux pour parfaire  son expertise.

  1. Quels sont les objectifs de l’Union Européenne et de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine dans le domaine des énergies renouvelables ?

L’Union Européenne (UE), L’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et même la Banque Africaine de Développement (BAD) encouragent les Etats africains à opter pour la transition énergétique afin d’atteindre  les Objectifs du millénaire pour le développement. Toutes ces grandes institutions se sont donc engagées dans le processus de financement des projets afin d’éduquer les populations sur les bienfondés de la protection de l’environnement. 

  1. Quelles sont les entreprises concurrentes qui font dans le même corps de métier que vous en Côte d’Ivoire? Qu’apportez-vous de particulier  par rapport à ces entreprises comme Unique Selling point

(USP)

Nos concurrents français et ivoiriens sont nombreux et opèrent soit dans un ou deux des secteurs suivant : eau, énergie, ou  NTIC.

Cependant IvoireW3E est  la seule entreprise en Côte d’Ivoire qui cumule toutes les compétences en couvrant  simultanément tous les 3 secteurs (eau, énergie, et NTIC),  Car notre vision c’est de mettre toutes nos compétences au service des populations.

 Des compétences  solides  dans les 3 secteurs pour une émergence réelle et un développement durable tout en protégeant l’environnement. Il faut éradiquer la pauvreté, avoir l’eau potable, réduire le gaspillage d’eau, gérer les ruissellements d’eau pour éviter les inondations, réduire les émissions des gaz à effet de serre et que la communication soit accessible à tous. Tels sont nos objectifs.

  1. Quels sont vos ambitions dans les cinq prochaines années

en matière d’impact sur la vie sociale et le panier de la ménagère ?

Notre ambition est de faire d’Ivoire W3E le flambeau des   sociétés qui œuvrent pour le bienêtre de la population ivoirienne. Partant des villages aux villes tout doit être mis en place, et selon les moyens de chacun, pour que chaque personne ait l’essentiel pour mieux vivre. A ce niveau, nous mettrons toute notre expertise pour donner des solutions qui conviennent à chaque individu ou communauté.

Nous nous arrangeons pour que les prix de nos produits et services soient à la portée de tous.

  1. Votre mot de la fin

Le bienêtre de la population ivoirienne et de la sous-région est le souci principal d’Ivoire W3E. C’est pourquoi elle met son expertise et son savoir-faire pour la protection de l’environnement et au développement durable.

Merci M. TOUTOUKPE d’accorder  cette interview à The Bridge Magazine.

L’éditrice

Rachel Tcheungna

 

 

Leave a comment!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.