Home » News

Objectif : Horizon 2017 Sciences Maritimes à L’UCAC. Une opportunité d’associer la théorie à la pratique, un essai de solution à l’immigration clandestine et à l’épineux problème de la fuite de cerveau de l’Afrique vers l’occident. The Bridge Magazine interviewe Jean Paul WAFO, le consultant en droit maritime, initiateur du projet.

27 October 2016 287,599 views 85 Comments
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

 

L'Université privée Catholique romaine de l'Afrique Centrale (UCAC) est basée à Yaoundé, au Cameroun. Mieux reconnue comme l’université qui forme en série les diplômés les plus recherchés au monde, elle est ouverte à tout le monde. The Bridge MAG. Image

L’Université  Catholique de l’Afrique Centrale (UCAC) est basée à Yaoundé, au Cameroun. Mieux reconnue comme l’université qui forme en série les diplômés les plus recherchés au monde, elle est ouverte à tout le monde.
The Bridge MAG. Image

Un nouveau programme de formation professionnelle continue  en Sciences Maritimes verra le jour à L’UCAC en  Février 2017,  suite à une convention de tutelle signée entre L’UCAC  et un Cabinet conseil d’expertise en droit  maritime Britannique.  

L’Université  Catholique  de l’Afrique Centrale (UCAC) est basée à Yaoundé, au Cameroun.  Mieux reconnue comme l’université qui forme  en série les diplômés les plus recherchés au monde, elle est  ouverte à tout le monde.

Selon un récent sondage,   deux tiers des étudiants diplômés de L’UCAC  font forte impression aux entretiens d’embauche et  décrochent des métiers de rêve en Afrique et partout dans le monde.

Ki-Tack Lim, Secrétaire général de l’OMI mettait  l’accent sur  l’enjeu vital de  former et d’éduquer  le personnel maritime en ces termes :

‘‘L’éducation et  la formation  du personnel maritime  sont  essentielles pour assurer la durabilité à long terme du secteur, tant en mer qu’à terre’’

Pour L’UNESCO,  l’éducation au développement durable permet à chacun d’acquérir les connaissances, les compétences, les attitudes et les valeurs nécessaires pour bâtir un avenir durable.

L’UNESCO est l’institution chef de file de la Décennie des Nations Unies pour l’éducation au service du développement durable.

Mais plus factuelle est l’approche de  M. Jean-Paul Wafo,  un spécialiste  britannique du droit maritime, dans une interview accordée  à The Bridge Magazine le lundi 17 Octobre 2016. Il  cite un rapport maritime britannique de Mars  2015 publié dans la Revue Oxford of Economics:

“En termes d’impact économique, le secteur des services maritimes du Royaume-Uni a créé 276 700 emplois depuis 2011, ce qui représente 0,8% de l’emploi total au Royaume-Uni. En outre, le secteur des services maritimes a apporté une contribution d’une  valeur ajoutée estimée à 13,8 milliards de  livre sterling  directe au PIB en 2011, ce qui équivaut à 0,9% de l’économie britannique”.

Un essai de solution de l’immigration clandestine et de la fuite de cerveau  de l’Afrique vers les pays occidentaux.

L’étau : entre le marteau et l’enclume

Contrairement  à ce que laisse croire la tendance médiatique générale mondiale,  deux tiers d’Africains en occident sont lettrés. Mais  contre toute attente, une fois sur place , ils se retrouvent pris entre le marteau et l’enclume. Surpris par les vicissitudes de la vie, leurs  rêves s’envolent en fumée face aux réalités  sur le terrain.    C’est ainsi que la plupart des migrants  clandestins intellectuels en occident se retrouvent en situations irrégulières.

 Surpris par une position sociale  alarmante ils se résignent, perdent confiance en eux et sont contraints  à faire des travaux  très vils pour leur niveau académique, toutes les tâches sordides    que les nationaux regardent de haut, entre autres :

Vendeur à  la criée,  caissier en  grande surface, technicien de surface, ménagères manutentions, plonge,  les soins des  personnes âgées et  personnes  vulnérables (enfants,  aveugles, handicapés, etc.), l’exploitation minière, le balayage des rues, nettoyage des toilettes publiques, et le travail de sécurité …

Mais  il y a une lueur d’espoir   avec le nouveau programme de formation professionnelle continue  en Sciences Maritimes de l’UCAC de Yaoundé.

Ce programme de formation professionnelle continue  préviendra  de milliers d’Africains diplômés de se retrouver pris par l’étau de l’aventure européenne absurde. Cette spirale de l’exclusion, cet El dorado illusoire.

L’Afrique sub-saharienne regorge des ports maritimes les plus fréquentés et génère des multi milliards  en terme de chiffre d’affaires. L’Afrique et par ricochet le monde a besoin de main-d’œuvre qualifiée pour prospérer.

‘‘Si nos politiques prennent la mesure et mettent sur pied une vraie politique de développement …il n'y aura plus d’excuse pour les jeunes de se jeter dans des aventures démesurées qui se soldent par des situations tragiques dans les eaux de Lampedusa. ’’ Jean Paul WAFO, consultant en droit maritime

‘‘Si nos politiques prennent la mesure et mettent sur pied une vraie politique de développement …il n’y aura plus d’excuse pour les jeunes de se jeter dans des aventures démesurées qui se soldent par des situations tragiques dans les eaux de Lampedusa. ’’
Jean Paul WAFO, consultant en droit maritime. The Bridge MAG. Image

 

Pour ce qui est de M. Wafo lui-même,  il est du genre qui passe presqu’inaperçu, mais ne lui adressez surtout pas la parole si vous ne voulez pas être séduit par son intelligence. Après avoir flirté avec les Universités Africaines, Européennes et Anglo-saxons, le jeune ambitieux ne compte pas rentrer bredouille dans son pays natal.

F & W consulting, sa firme d’expertise maritime  basée à Londres, en partenariat avec l’UCAC (avec le support du Pr Bikanda) initie pour la première fois un programme de cours bilingue  (anglais et français) de droit de l’amirauté au Cameroun.

Le Professeur Pierre Jonathan Bikanda est un universitaire chevronné, diplômé de l’Université  de Clermont Ferrand en France. Il est titulaire d’un doctorat en marketing et analyse du comportement socio-économique. Il est actuellement directeur du programme  de formation continue –  (UCAC) à l’Université Catholique d’Afrique Centrale de  Yaoundé au  Cameroun.

Prière de cliquer sur le lien ci-dessous  pour  d’amples informations concernant F& W consulting ou pour tout autre conseil.

http://www.fandwconsulting.com/shipping-legal-expertise/

1-Pourquoi comptez-vous apporter ce programme de formation professionnelle continue en Sciences Maritimes à l’UCAC plutôt qu’ailleurs ?

Ma motivation est stimulée par l’image de  l’UCAC qui est reconnue comme une institution de référence.  Distinguée des autres  universités  par sa grille de sélection rigoureuse et son alignement orienté sous un modèle de formation professionnalisante ,dont l’ultime vision est de rendre opérationnels les étudiants en fin de formation.  

Ce programme des sciences maritimes a pour objectif de donner des outils  appropriés  aux professionnels et à tout apprenant  désireux  de faire carrière dans le domaine (Maritime, Transports, Logistiques).

Etant donné la création du nouveau complexe industrialo-portuaire de Kribi, en complément avec le port de Douala qui  reste jusqu’ici  un pole économique indéniable dans la sous- région,  j’ai eu la vision de ramener mon expertise basée sur  un corps de métier qui est en adéquation avec les besoins de l’heure.  l’UCAC était l’une des Universités qui m’a offert  l’opportunité  grâce à  l’éminent Professeur Jonathan Bikanda, Directeur et promoteur des Programmes de Formation Continue à l’UCAC.

Ceci dit, une convention de tutelle  de 5 ans a été signée entre le Saint Siège de l’UCAC et F& W Consulting, cabinet d’expertise maritime basé à Londres dont je suis l’un des associés administrateur principal avec le soutien  indéfectible de mon associé    Dr  Alexis Kemi Foua.

Le Dr Foua  est titulaire d’un Ph.D. en droit international  de l’université de   Brunel à Londres. Il est également membre de l’institut britannique de droit international comparé (BIICL).

2- Parlez-nous de votre parcours professionnel et académique.

Je suis nanti d’une compétence pluridisciplinaire aussi bien dans le domaine du conseil juridique en matière Maritime, Commerciale, Transports et Arbitrage, que dans le domaine des Finances et Investissements, Fusions & Acquisitions, et Restructuration stratégique des Entreprises en difficulté. Après quelques années  dans les  domaines  respectifs de Banques d’Investissement, télécom, consultance,  j’ai décidé de faire une aventure audacieuse en  mettant sur pied ma première entreprise “Globalebridge”, société de prestation des services Informatique, Sécurisation Bancaire, conseil et orientation académique. Et sept années plus tard F&W Consulting, cabinet d’expertise maritime avec siège à Londres.

Sur le plan académique, je suis diplômé des universités britanniques où j’ai obtenu avec mention un 3e cycle de spécialisation en Droit Maritime: LLM en Commerce international, Transports et  Droit Maritime à London Metropolitan University; un 3e cycle en Finance Internationale & Fiscalité à l’Ecole de Commerce de Kingston University London. Après une Licence et une Maîtrise en Droit des Affaires. Parallèlement à mes obligations professionnelles je suis en instance de thèse de doctorat (Ph.D. en Droit de la sécurité Maritime).

  1. Pourriez-vous nous donner d’amples informations sur le programme des cours que vous offrez ? Les différents modules que vous comptez dispenser ?

L’UCAC et F&W Consulting s’accordent sur  deux principaux cours à dispenser en présentiel en deux langues : anglais et français

I- Le premier est intitulé : Licence Professionnelle Internationale en Sciences Maritimes & Logistiques,  avec  60 crédits constitués  de 14 modules déroulés sur  deux semestres en présentiel ,de Février 2017  à Février 2018 [12 mois] avec un total de 600 heures et un stage obligatoire de 12- 16 semaines clôturé par une présentation d’un mémoire devant un membre du jury à la fin de l’année académique.

Ces cours seront dispensés dans les locaux de l’UCAC à Yaoundé et à Douala au Collège Libermann. 

II- Le deuxième cours est constitué en Certifications

         Certification professionnelle en gestion des opérations portuaires

         Certification professionnelle dans le transport des marchandises par voix maritimes et réclamations de Cargos

         Certification professionnelle dans les procédures d’arrestation des navires, Privilèges maritime & arbitrage

         Certification professionnelle dans la collision des bateaux  en mer  et le contentieux  maritime.

         Certification professionnelle en calcul et appréciation des indemnités de  staries et surestaries

         Certification en Assurance maritime

Les  deux  cours seront dispensés en présentiel, sous forme de seminaire,  répondant aux exigences des professionnels pratiquant  et de tout étudiant intéressé à la chose maritime, Transport, Logistique etc.

La certification est constituée  de 7  modules dispensés  soit en amphi dans les locaux de l’UCAC ou directement au sein de l’entreprise accompagnés des formateurs universitaires, professionnels  formés en Grande Bretagne.  Ce cours est clôturé par un rendu de mémoire de recherche de 5000 mots maximum, avec un sujet optionnel au choix de l’étudiant.

La durée des cours de certification  est de sept mois.

A propos du Prix des cours:

Pour la Licence Professionnelle Internationale en Sciences Maritime & Logistiques

La pension est de : CFA 1500.000

Pour la certification professionnelle

Le cout est de : CFA 1000.000

Les conditions de scolarisation:

-Diplôme  -Requis

-Lettre de Motivation

-Curriculum vitae

-Copie de ID / Passeport

Frais de  dépôt : CFA 25,000

NB: Tout paiement est effectué directement à l’UCAC.

Pour tout renseignement relatif aux inscriptions, bien vouloir contacter

Mme Gannty Ouangmotching, à L’Université  Catholique de l’Afrique Centrale (UCAC) à Yaoundé, Cameroun.

Pour en savoir plus sur l’Université UCAC s’il vous plaît trouver le lien vers le site ci-dessous.

https://ucac-icy.net/facultes-ecoles-et-etablissements-ucac/formation-continue/

Tel :  (+237) 66 16 22 140 

Email : 1)        dfcucac@gmail.com

                 2)       ganntyouang@gmail.com

Pour tout autre renseignement technique, académique ou professionnel, prière de contacter directement le coordinateur du programme ou laissez un message au  secrétariat.

Mr. Jean-Paul Wafo

jpwafo@fandwconsulting.com

 juniorwafo@gmail.com

(+44) 781 888 2496

Ms Grace Brookes

info@fandwconsulting,com

Les avantages de la formation

Le formateur assure un suivi personnalisé et facilite le contact en cas de difficulté. La formation en présentiel s’adresse tout particulièrement aux adultes pour qui l’autonomie totale en cours de formation constitue un obstacle, une source d’éparpillement ou de confusion. Les cours sont dispensés en séminaire, discussion, travaux de groupes et rendus. Les cours collectifs permettent à chacun des apprenants en formation de côtoyer d’autres personnes en situation similaire : entraide, échange sur les perspectives.

 L'Afrique sub-saharienne regorge des ports maritimes les plus fréquentés et génère des multi milliards en terme de chiffre d’affaires. L’Afrique et par ricochet le monde a besoin de main-d'œuvre qualifiée pour prospérer. The Bridge MAG. Image


L’Afrique sub-saharienne regorge des ports maritimes les plus fréquentés et génère des multi milliards en terme de chiffre d’affaires. L’Afrique et par ricochet le monde a besoin de main-d’œuvre qualifiée pour prospérer.
The Bridge MAG. Image

  1. Parlez-nous de vous, de votre vision   par rapport à ce programme de cours.

En termes de commerce International, plus de 90% des biens  mondiaux sont transportés par voie maritime. Ce qui rend ce domaine très convoité et truffé d’intérêts.   Par ailleurs, le Cameroun vient de construire l’un des plus grands ports en eau profonde à Kribi qui lui donne un potentiel énorme de s’imposer dans la sous- région. Ce programme tombe à pique parce que les exigences du monde maritime s’avèrent de plus en plus sophistiquées surtout à l’air numérique, ainsi le personnel devrait désormais être bien outillé et formé pour être à la hauteur.

  1. Vous introduisez un nouveau cours qui vient en appoint au programme de formation continue de  l’UCAC.  Ce programme est-il d’actualité ?  Comment répond-t-il aux exigences contemporaines ? 

Le marché de l’emploi est devenu très compétitif  et la seule motivation de l’étudiant(e)  ne suffit plus. En somme, les formations proposées  doivent idéalement refléter à la fois  l’intérêt de l’étudiant , en termes de formation diplômante visée  et conciliée avec son projet professionnel. Nos étudiants auront le choix d’être employés soit au Cameroun ou dans d’autres pays de la sous-région, surtout que nos cours sont dispensés en français et en anglais.

  1. Etre d’obédience religieuse Catholique serait-elle une condition à remplir pour s’inscrire à l’Université catholique de Yaoundé  / Cameroun?

Non. L’UCAC relève le défi de la diversité religieuse et de l’intégration. Les portes sont ouvertes au public de toute obédience composée de chrétiens, musulmans, agnostiques etc. Et je crois fermement  que les valeurs humaines sont des valeurs universellement partagées quelle que soit son appartenance ou son exclusion d’une obédience religieuse.  

  1. Le programme conduit-il à l’emploi immédiat après l’obtention du diplôme ? Si oui, prière de bien vouloir  citer quelques postes en entreprise  ou quelques  fonctions.

En principe avec un marché de l’emploi en pleine tourmente,  non seulement en Europe mais beaucoup plus en Afrique, il est difficile de donner une visibilité absolue sur les opportunités d’embauche. Mais des statistiques dignes de foi montrent que l’UCAC depuis sa création en Juillet 1989 par l’Association des Conférences Épiscopales d’Afrique centrale (ACERAC), tous les étudiants diplômés de cette prestigieuse université ont le privilège de sécuriser un emploi bien rémunéré dès la fin de leurs études.

En termes de spécification de l’emploi, les entreprises dans les services maritimes et les secteurs du commerce international offrent un large éventail de possibilités de carrière à tous les niveaux dans les secteurs publics et privés, Import-Export, Logistiques, Transports, productions / distributions, prestataires de services commerciaux, courtage,  des régulateurs de commerce, banque, assurance, éducations, organe corps judiciaire …

8- A qui s’adresse cette formation ?

La formation continue  présentielle en sciences maritimes et Logistiques et Certifications vise un public bien précis : les professionnels adultes qui peuvent se libérer de leurs responsabilités professionnelles et /ou obligations personnelles, les étudiants qui ont au moins un Bac + 2  avec ou sans expérience dans le domaine mais qui veulent réorienter leur carrière.

La sélection est basée sur étude de dossier. Par contre les professionnels et  étudiants qui ont étudié ou exercent dans le domaine de Transport, Logistique, Commerce international, expédition, des transitaires, agents des douanes, les gestionnaires et tout organe judiciaire y compris les avocats, les juges, des experts judiciaires, conseillers juridiques ont un avantage mais qui n’est pas une condition sine qua non.

  1. Qu’est ce qui rend votre programme unique en son genre ?

L’unicité de nos programmes de cours  est basée sur le bilinguisme. En fait les sciences maritimes sont dispensées en deux langues, anglais et français. Tous les enseignants, formateurs et professionnels viennent du Royaume-Uni qui est perçu comme premier pôle de services aux entreprises maritimes du monde. La City de London offre la meilleure expertise en matière  d’arbitrage, d’assurance maritime, navire-courtage, des services juridiques et de l’éducation.

F & W consulting, firme d’expertise maritime ou pour tout autre conseil, basée à Londres. The Bridge MAG. Image

F & W consulting, firme d’expertise maritime ou pour tout autre conseil, basée à Londres.
The Bridge MAG. Image

  1. Pensez-vous que cela pourrait résoudre les problèmes d’immigration clandestine   et  l’épineux problème de la fuite de cerveau de l’Afrique vers l’occident ?

J’espère que je ne paraîtrai pas naïf en répondant par l’affirmative, mais je pense sincèrement que  oui :  parce que le continent africain regorge de ressources abondantes, de minerai, de pétrole, coltan, diamant, l’or, ou le bois, les matières premières de toutes sortes ; ainsi que des terres fertiles sans fin qui pourraient nourrir la moitié de la planète. Si nos politiques prennent la mesure et mettent sur pied une vraie politique de développement qui déclenche la création des emplois dans le secteur maritime, appuyé par des programmes de formations, il n’y aura plus d’excuse pour les jeunes de se jeter dans des aventures démesurées qui se soldent par des situations tragiques dans les eaux de Lampedusa.   

  1. Qu’est-ce qui vous fait penser  que ce nouveau  programme vaut son pesant d’or ?

Ce programme est d’une importance capitale compte tenu du port en eau profonde nouvellement créé qui a un potentiel majeur  dans la sous-région. De nombreux emplois seront créés aussi; les professionnels exerçant  dans le domaine peuvent facilement avoir une carrière enrichissante, ainsi que les nouveaux étudiants diplômés. En termes d’impact économique, le secteur des services maritimes du Royaume-Uni a créé près de 276 700 emplois depuis 2011, ce qui représente 0,8% de l’emploi total au Royaume-Uni. En outre, le secteur des services maritimes a apporté une contribution estimée à 13,8 milliards £ directe sur la valeur ajoutée au PIB en 2011, ce qui équivaut à 0,9% de l’économie britannique. En marge de cette analyse, je peux par analogie confirmer que ce cours permettra de booster la probabilité des étudiants  à obtenir de meilleurs emplois en fin de formation.

12-Vous êtes  élégant, vous accordez une importance à votre apparence  physique apparemment. 

Pas du tout. Porter des vêtements de marque n’est pas ma préoccupation première. Cependant, j’aime bien  opérer le choix de vêtements qui me conviennent. Pour sûr, une bonne présentation vestimentaire  donne toujours une bonne impression à son interlocuteur.

13 En termes d’habitudes alimentaires, qu’aimez-vous avoir dans votre assiette ?

J’aime manger équilibré et j’apprécie déguster un repas   afin de garder ma forme. En général, je mange beaucoup de  fruits, légumes, un peu de viande et de poisson.

14- Vos sports, vos  loisirs préférés?

J’aime beaucoup le sport collectif, surtout le football –qui est l’un des rares sports qui anime et déclenche  les passions entre les nations sans rancunes. Je fais aussi  beaucoup de natation mais  à un niveau amateur ainsi que le  jogging.

15 Qu’est-ce qui vous attriste?

La mauvaise politique et la propagande.

 16      Votre coup de cœur

La sécurité maritime est cruciale pour le commerce mondial de nos jours. Indépendamment de la perception géopolitique et géostratégique des différents acteurs animés par les gains démesurés.  Compte tenu de l’ampleur des risques dans le domaine maritime tels le terrorisme, la piraterie, les stupéfiants, le trafic humain, la pêche illégale,  la question  de sécurité maritime doit être adressée dans sa plus haute dimension et de façon coordonnée non seulement au niveau national, mais aussi régional et international. Chaque pays participant devrait garder son ego pour faire valoir l’intérêt général.

Merci Jean Paul de vous ouvrir à The Bridge Magazine.

Le récent  sommet de Lomé du 15 Octobre 2016  sur la sécurité maritime et le développement en Afrique témoigne de l’urgence d’une main d’œuvre qualifiée et compétente.

43 pays étaient représentés au  dit sommet, dont 17 par leur chef d’Etat, sur les 54 pays que compte l’Union Africaine.

 Selon un porte-parole du dit sommet,  ‘‘90% des importations et exportations transitent par la mer et un nombre important des corridors commerciaux maritimes les plus stratégiques se trouvent dans l’espace maritime africain.’’

Le  jubilé du 25 ème anniversaire de L’UCAC   qui  dure de 24  au 30 Octobre 2016, prouve que cette institution a acquise ses lettres de noblesse.

Il ne peut y avoir  meilleure synchronisation avec le programme de formation professionnelle continue  de Février  2017  susmentionnée.

l’éditrice

Rachel Tcheungna

 

85 Comments »

Leave a comment!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.