Home » Economy and Investment

Philanthropique et misanthropique à la fois : la politique étrangère française serait- elle un Janus ? La France, accusée de duplicité politique, continue simultanément à contraindre 14 pays africains à payer la taxe coloniale pour les “avantages” de l’esclavage et de la colonisation tout en maintenant un visage charitable mondial en étant 2e créditeur de la Grèce après l’Allemagne.

29 July 2015 3,335 views No Comment
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

 

La BBC a annoncé la France comme deuxième plus grand créancier européen de la Grèce après l'Allemagne. D’où vient la richesse de la France ? The Bridge MAG. Image.


La BBC a annoncé la France comme deuxième plus grand créancier européen de la Grèce après l’Allemagne. D’où vient la richesse de la France ? The Bridge MAG. Image.

L’inquiétant tableau de la situation actuelle de  la crise économique et financière  grecque domine les nouvelles du monde.

Au Royaume Uni, même le tournoi de tennis  le plus prestigieux de Wimbledon 2015   à Londres n’a pas pu distraire de l’essentiel  de l’actualité internationale,  surtout lorsque la  BBC a annoncé  la France  comme  deuxième plus grand  créancier européen de la Grèce  après l’Allemagne.

Dans le but de soutenir la Grèce  dans  sa crise, la France  prête au pays de la plus vieille démocratie 43,8 milliards d’euros. Geste financier apparemment noble,  pour une France dont l’étiquette de ‘politique étrangère  la  plus meurtrière de toutes en Afrique’ est devenue une seconde peau.   C’est à juste titre que  Nicolas Malebranche, (1638- 1715)  philosophe cartésien et  théologien français disait dans ses  Œuvres Complètes Volume 1 du  Traité de morale : ‘‘Il faut toujours rendre justice  avant que d’exercer la charité’’.

Selon M. Mawuna  Koutonin,  activiste de la paix et rédacteur en chef de SiliconAfrica.com: “Par le biais d’un pacte colonial, la France continue  à  extraire environ 500 milliards de dollars  à quatorze pays africains chaque année, en les obligeant à payer la taxe coloniale, dite  pour les « bienfaits » de l’esclavage et la colonisation”.

Philanthropique et misanthropique à la fois : la politique étrangère française serait- elle un Janus ? ‘‘Il faut toujours rendre justice avant que d’exercer la charité’’ N. Malebranche .The Bridge MAG. Image.

Philanthropique et misanthropique à la fois : la politique étrangère française serait- elle un Janus ? ‘‘Il faut toujours rendre justice avant que d’exercer la charité’’ N. Malebranche .The Bridge MAG. Image.

Selon les clauses  de  ce pacte, la Banque centrale de chaque pays africain doit conserver au moins 65% de ses réserves de change dans un «compte d’opérations» détenus au Trésor français, ainsi qu’un autre 20% pour couvrir les passifs financiers.

La France ne leur permet  ensuite que d’accéder  à 15 % de leur argent par an. S’ils ont besoin de plus ils devraient donc  emprunter l’argent qui est supposé  être le leur, à des taux commerciaux, sur les 65% de leur réserve détenu au Trésor français.

La France  selon les  clauses garde  un droit de veto si  les anciennes colonies désirent  emprunter plus de 20% de leur argent.

Et puisqu’on n’aime pas ou du moins on supporte mal ceux qu’on ne peut pas asservir, les  chefs d’Etats africains qui refusent de s’aligner  à cette forme  d’esclavage moderne sont victimes d’assassinat et  de coup d’état. Ceux   par contre qui se soumettent  aux exigences coloniales  sont soutenus et récompensés par la France  en ayant accès à un style de vie somptueux, tandis que leurs populations endurent la misère et le désespoir.

Les quatorze pays africains dont la France tient l’économie pour   sa chasse gardée nationales depuis 1961  sont énumérés comme suit: Le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le  Congo-Brazzaville, la Guinée équatoriale, le Gabon, la Guinée-Bissau, la Côte-d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Il  n’est  donc plus  surprenant que la France  puisse non seulement se targuer  aujourd’hui d’être l’une des plus grandes puissances mondiales, mais aussi qu’elle puisse prêter  autant d’argent  à la Grèce sur un coup de tête.

L’actualité mondiale a été dominée par l’état fébrile de l’économie et des finances de de la Grèce,  mais très peu a été dit  de  l’impact de cette crise sur la santé  financière  de l’Afrique  (grenier du monde, mais  toujours peinte  comme la lèpre du monde).

La genèse : La politique  étrangère française en Afrique   la  plus meurtrière de toutes.

Leading African politician. Sékou Touré, (1922- 1984) former president of Guinea. The Bridge MAG. Image “People are not born with racial prejudices. For example, children have none. Racial questions are questions of education. Africans learned racism from the European. Is it any wonder that they now think in terms of race after all they've gone through under colonialism?” Sékou Touré.

Leader politique africain. SE .Sékou Touré, (1922- 1984) l’ancien président de la république de Guinée. The Bridge MAG. Image
«Les gens ne naissent pas avec des préjugés raciaux. Les enfants n’en ont aucun par exemple. Les questions raciales sont des questions d’éducation. Les africains ont appris le racisme des européens. Est-il étonnant qu’ils pensent aujourd’hui en termes de race après tout ce qu’ils ont vécu sous le colonialisme? » Son Excellence . Sékou Touré.

En 1958,   l’ancien Président de la République de Guinée   Sékou Touré décide  se  soustraire  du joug  de l’empire colonial français en optant pour l’indépendance  de son pays. L’élite coloniale française  de Paris  s’est indignée,  la riposte était  d’une barbarie sans précédent. La Guinée et presque l’Afrique toute entière continue à payer aujourd’hui un prix fort.

L’élite française de France  ordonna  à son administration alors en place en Guinée de détruire, dans tout le pays, ce qui représentait, à leurs yeux, les avantages de la colonisation française.

Trois mille Français  environ quittèrent le pays, en emportant avec eux  tous leurs biens  tout en détruisant tout ce qui ne pouvait être déplacé entre autres les  écoles, les crèches, les bâtiments  administratifs,  voitures, les livres, les médicaments, les instruments de l’institut de recherche, les tracteurs broyés écrasés et sabotés, les chevaux, les vaches dans les fermes tuées,  tout ce qui était comestible et potable brûlé ou empoisonnée.

Le but de cet acte  cruel et inhumain était de passer  un message univoque   à toutes les autres colonies  qui planifiait  de se défaire de la France.

Tenir les anciennes colonies  en laisse est devenu presqu’une tradition  pour la France. Les présidents se succèdent, la même politique  meurtrière étrangère en Afrique  s’enlise. 

Tradition  transmise  à travers les générations. Souvenez-vous des propos de

l’ancien président français Jacques Chirac  de Mars 2008

Africa: “the food attic of the world”, but sadly portrayed more as ‘the world’s leper’. The Bridge MAG. Image


L’Afrique aujourd’hui n’apparaît plus seulement comme le grenier du monde mais aussi et surtout la dernière goutte d’eau minérale nécessaire pour étancher la soif de la planète toute entière. The Bridge MAG. Image

‘‘Sans l’Afrique, la France va glisser vers le bas dans le rang de troisième puissance du monde’’  son prédécesseur, le Président François Mitterrand avait dit quelques décennies plus tôt, en   1957  ‘‘Sans l’Afrique, la France n’aura pas d’histoire au 21e siècle”

Guerre contre Afrique Média, la première chaîne de télévision panafricaniste controversée.

Le monde est devenu un  petit village. Il n’y a plus rien  à cacher surtout avec l’audience mondiale sans cesse grandissante d’ Afrique Media, la première chaîne panafricaine d’information multilingue.

Chaine de télévision internationale  indépendante,   elle se présente  comme

« l’espace d’expression et de promotion des valeurs africaines par excellence ». La chaîne est reçue au Cameroun et dans les pays voisins, notamment en Guinée Equatoriale. On y parle le français, l’anglais et l’espagnol.

Lorsque le  journaliste  camerounais Armand Roger Biloa Mballe de l’hebdomadaire camerounais Le Sphinx Hebdo   accuse

“Le Quai d’Orsay  de faire  indirectement pression  sur  le président camerounais, son Excellence Paul Biya, par le biais du  Conseil africain des médias  de fermer Afrique Media Télévision”, l’histoire fait boule de neige.

La raison  derrière les menaces de fermeture de la chaîne est qu’elle  traite des  débats de haute sensibilité  tels que l’avenir  du franc CFA, et de nombreuses autres questions relatives à l’avenir économique de l’Afrique.

 Selon l’élite française, ces débats ont pour but  de ternir la réputation de la France en Afrique et dans le reste du monde.

Souvenez- vous de  Charlie Hebdo.   Comment la  France qui  se réclame d’être le pilier  en matière de liberté d’expression peut être l’instigateur  de la fermeture d’une chaine de télévision alors qu’elle encourage une presse satirique iconoclaste ?

Le Franc CFA, une monnaie controversée : l’Afrique se meurt de ne pouvoir trancher ce  problème.

Selon le thésaurus en ligne, le franc CFA, aussi familièrement  appelé Franc,  est le nom de deux devises utilisées en Afrique qui sont garanties par le Trésor français. Les deux devises en francs CFA sont le franc CFA d’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale CFA.

Le Franc CFA, une monnaie controversée : l’Afrique se meurt de ne pouvoir trancher ce problème. The Bridge MAG. Image

Le Franc CFA, une monnaie controversée : l’Afrique se meurt de ne pouvoir trancher ce problème. The Bridge MAG. Image

Le modèle imposé par le système franc CFA  crée  une verticalité des échanges (Nord-Sud) au détriment d’une coopération horizontale (Sud-Sud), perpétuant  pour ainsi dire les relations asymétriques,  esclavage moderne entre la France et les pays de la zone CFA.

La  France exploite les ressources naturelles de ses   anciennes colonies, alimente son industrie   et utilise les colonies comme débouchés pour les produits français.

Cinquante ans après les indépendances, la politique monétaire de la zone franc est toujours  décidée par la France en fonction de ses intérêts propres.

La France, passée maitre du monde dans l’art culinaire aurait-elle perdu  de  bonnes manières  à table ? Il est  de coutume qu’en personne ‘civilisée’, qu’on quitte la table avec un p’tit bout de faim.

Mais il se pourrait que la France  gloutonne  (comme d’autres grandes puissances mondiales)  n’a toujours pas assez de s’empiffrer  des richesses naturelles  insoupçonnées d ’Afrique. L’Afrique  aujourd’hui n’apparaît plus seulement comme le grenier  du monde mais aussi et surtout la dernière goutte d’eau minérale nécessaire pour étancher   la soif de la planète toute entière.

 

L’éditrice

Rachel Tcheungna

Leave a comment!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.